ACORAM "Gascogne"
Fanion de la Base Navale de l'Adour
Historique de la Base Navale de l'Adour La Base Navale de l'Adour était implantée à Anglet sur la rive gauche de l'Adour depuis 1983, La base était l’héritière d’une longue histoire de la flotte française au Pays Basque. Dès le 19ème siècle, des bâtiments sont stationnés à Hendaye à la station navale de la Bidassoa pour affirmer la souveraineté du pays et régler les différents entre pêcheurs français et espagnols. L’un des commandants les plus célèbres de cette période reste le lieutenant de vaisseau Julien Viaud , plus connu sous le nom de Pierre Loti . Durant la seconde guerre mondiale, les marins de la station navale, avec les pêcheurs de Saint-Jean-de-Luz, organisent le départ des résistants français et des réfugiés fuyant l’avancée des nazis. Le commandant de la base navale était à la fois, - commandant de la Marine à Bayonne (COMAR Bayonne), - et commandant de la Base Navale de l'Adour. La Base Navale était arméé par un personnel de 75 personnes (hommes et femmes), dont 11 civils. Elle était chargée du soutien logistique des patrouilleurs affectés à Bayonne, des navires de passage et de leurs équipages. Trois patrouilleurs étaient affectés en permanence à la Base Navale : - les deux patrouilleurs de surveillance de sites (PSS) "Athos" et "Aramis" dont la principale mission était le soutien du Centre d'Essais de Lancement de Missiles (CELM), en particulier la surveillance du champ de tir du site des Landes, mais également la sauvegarde maritime et la surveillance des pêches. Chacun des patrouilleurs était armé par 18 hommes, et était commandé par un officier du grade de Lieutenant de Vaisseau; - le patrouilleur P 603 "Adour" de la brigade de Gendarmerie Maritime de l'Adour (BGMA). Placée sous le contrôle opérationnel du Commandant de la Marine à Bayonne, cette brigade était une force de police chargée du maintien de la paix publique sur le domaine maritime et en mer. Elle participait aux missions de surveillance de la navigation et de la pêche, depuis l'embouchure de la Gironde jusqu'à la frontière espagnole.Elle était une composante importante de l'action de l'Etat en mer (AEM) dans le Golfe de Gascogne.
Commandement de la Marine à Bayonne (COMAR Bayonne)
Depuis le 1er octobre 2015, la Base Navale de l'Adour a définitivement fermé ses portes. La fonction de Commandement de la Marine à Bayonne (COMAR Bayonne) avec une structure réduite dont l'état-major résidait à Saint Jean-de-Luz, dans la villa "Ugaïna" a été maintenue jusqu'au 31 décembre 2016. Depuis le 1er janvier 2017, c'est le Commandant de la Marine à Bordeaux qui a la responsabilité territoriale du grand Sud-Ouest pour ce qui concerne la Marine.
Fanion de l'ancien centre "Georges Leygues" - P.M.M. de Pau
Chefs de Centres de Préparation Militaire Marine : - P.M.M. Bayonne : Enseigne de Vaisseau (R) Anthony OTERO - P.M.M. Pau : Enseigne de Vaisseau de 1ère cl. (R) Guillaume CASSEIN Les PMM dépendent désormais de COMAR Bordeaux.
Bonjour !
Search
Port de l'uniforme Récompenses Organismes militaires Le Comité Liens utiles SNSM newsDate de création du premier site : juillet 2007 Date de refonte du site actuel : septembre 2013 (JLH)
Adhésions Livres Agenda Activités Corps d'origineACORAM "Gascogne" - Association des Officiers de Réserve de la Marine Nationale
Qui sommes-nous ? AccueilMarine oblige !...
Allégorie de la République de Gustave Michel et la statue de la Liberté de New York, dans un même geste, nous éclairant vers les chemins de la Liberté...
Bulletins d'infos DécorationsCopyright 2013
ACORAM "Gascogne" 602, route de Tilh - 40290 HABAS (France) http://www.acoram-gascogne.fr